LA  DEMARCHE

 

Michèle RIBEIRO vous propose un tour d'horizon de ses peintures :  

peinture à l'huile travaillée au couteau, ou spatule. Cette technique confère à l'oeuvre un caractère géométrique et construit, qui vise à l'élaboration d'une peinture toute orientée vers l'abstraction conservant cependant une figuration intimiste et la force des ressentis. Une démarche toute particulière du peintre visant à supprimer les détails pour ne garder que l'essentiel.

Il s'agit là d'une narration multiple, impliquant le peintre dans une analyse. Une peinture contemporaine figurative, forte et structurée, épurée sans basculer dans l'abstraction, conservant l'essence émotionnelle d'une figuration intimiste...Il est à noter des accents fauvistes à travers le choix des couleurs...

L'apparence de la peinture sur la toile révèle l'épaisseur des aplats et fait miroiter les effets à facettes de chaque touche colorée.

Née en Bourgogne en 1953, Michèle RIBEIRO, après des études classiques et un cursus d'enseignante auprès de jeunes enfants, s'oriente insensiblement vers l'Art et suit les cours de l'EMA de Chalon sur Saône...

 

En 2013, l'artiste s'installe en Agde (34) où elle ouvre son atelier-espace d'exposition.La web-galerie du peintre RIBEIRO propose une promenade parmi ses oeuvres, décrivant tantôt l'Espagne, tantôt la Grèce, pays tout à fait spécifiques pour la qualité de leur lumière, ce qui amène ce fort contraste bienvenu et caractéristique de ce peintre entre le jaune-soleil et l'ombre-bleu, faisant ainsi apparaître la personnalité rayonnante  de l'artiste et sa part d'ombre ...

 

/...et cette quête personnelle ne peut être que perpétuelle et orientée vers un absolu... Indéfiniment...Et sa démarche est tellement pure qu'à un moment M, il se passe quelque chose. L'intensité de sa fébrilité crée ce moment.Un moment où il ne sait plus si c'est lui qui maîtrise la matière ou si c'est la matière qui s'impose,comme une entité. Et là,il lui faut savoir respecter ce moment magique où l'écriture est réalisée, et enfin lâcher prise. Dans sa tentative présomptueuse bien qu'inavouée de se comparer au Créateur et réalisant alors son indignité et son orgueil, il lui faut alors s'équilibrer psychologiquement...
"C'est ce qui explique que ma peinture est très structurée, construite. La force des couleurs représente ma violence. Le visage courbé des personnages révèle la Spiritualité, le retour sur soi , la méditation et l'humilité."
MR

 

"Les femmes,thème récurrent,racontent une histoire prélevée dans l'inconscient de l'artiste.../...(dont) les codages sont difficiles à décrypter.Dans ces harmonies d'ocres et de bleus,l'inspiration donne naissance à des visions."Un peu comme un procédé d'écriture automatique".Michèle Ribeiro se laisse porter par le plaisir de peindre pour libérer des sentiments intimes en témoi-

-gnage de bonheur. La sincérité d'exécution déborde du cadre pour envahir le spectateur qui se sent emporté par l'esprit universel et intemporel de ses ambiances"

 

Thierry SZNYTKA (Arts Actualités Magazine n° 127)